Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

6 choses à faire sur les réseaux sociaux avant de passer un entretien

Nous nous exprimons plus librement sur le web qu’ailleurs. Les recruteurs utilisent donc les réseaux sociaux pour en connaitre davantage sur vous, il est essentiel de les verrouiller avant un entretien.

28.07.2016

1. Supprimez les messages qui peuvent s’avérer dommageable

Les personnes ont tendance à s’exprimer plus librement sur le net et les réseaux sociaux qu’ailleurs. Si vous tenez des propos agressifs ou insultants sur les réseaux sociaux, nul doute que les recruteurs le verront. De plus, si vous faites souvent des posts bourrés de fautes de frappe ou d’orthographe, cela vous décrédibilisera totalement. Faites également attention à ne pas évoquer vos opinions politiques ou toute autre chose qui pourra susciter une polémique.

Il y a énormément de façons de vous rendre moins attractif sur les réseaux sociaux aux yeux d’un éventuel employeur. Remontez donc tous les fils d’actualité de vos réseaux sociaux et supprimez tout ce qui peut nuire à votre image.

Il y a énormément de façons de vous rendre moins attractif sur les réseaux sociaux

2. Supprimez les photos qui peuvent vous nuire

Le nettoyage de vos photos Facebook est un passage obligé avant d’entamer tout processus d’entretien. Tout ce qui contribue à vous rendre professionnel sera bon pour votre image et si vous ne gagnez pas des points aux yeux du recruteur au moins vous n’en perdrez pas ! Utiliser des photos réalisées par un professionnel est encore mieux. Veillez à retirer toutes les images encore présentes de vos escapades nocturnes avec vos camarades d’écoles de commerce ou ingénieur ivres en ligne de Facebook.

Il peut également arriver que vos amis publient des photos dans lesquelles vous n’êtes pas vraiment à votre avantage voire pas du tout. Parfois ceux-ci ont également la bonne idée de vous tager dessus, ce qui peut rapidement entacher votre réputation professionnelle et nuire gravement à votre image.

Heureusement pour vous Facebook vous permet de vous détager de toutes les photos que vous ne voulez pas afficher sur votre profil. N’hésitez pas à vous retirer de toutes les photos Facebook pouvant impacter négativement votre image (c’est même très fortement conseillé).

Le nettoyage de vos photos Facebook est un passage obligé avant d’entamer tout processus d’entretien.

3. Ne parlez pas de travail sur les réseaux sociaux

Parler de votre vie professionnelle sur les réseaux sociaux est une chose délicate, que cela soit pour vous plaindre d’un patron ou parler d’un projet sur lequel vous travaillez. Critiquer son ancien employeur est une des plus mauvaises choses que vous puissiez faire et c’est encore pire si vous le faites en public ! Agir de la sorte est le meilleur moyen que le recruteur que vous avez en face jette votre CV à la poubelle.

Dans le second scénario, vous pourriez divulguer des secrets commerciaux ou autres détails qui sont censés rester plus ou moins confidentielle. Dans les deux cas, vous pouvez vous attendre à une méfiance de la part des employeurs potentiels, car ils ne voudront pas prendre le risque d’embaucher une personne qui qui n’est pas digne de confiance.

4. Mettez à jour vos informations sur Facebook

Vous l’avez peut-être oublié, il existe une possibilité pour que vous ayez un profil Facebook datant d’une décennie. Il est possible que certaines parties de votre profil comme votre “About Me ” et ” citations préférées ” soient restées identiques depuis 5 ans. La plupart des gens qui vous connaissent personnellement sont amis avec vous sur Facebook depuis assez longtemps pour ne pas regarder ces sections.

Gardez à l’esprit qu’une des premières choses que le recruteur voit en arrivant sur votre profil Facebook, outre la photo de profil, reste les informations personnelles. Actualisez-les si ce n’est pas déjà fait ou rendez-les privées si jamais vous souhaitez dissimuler ces informations à un éventuel employeur.

5. Mettez à jour votre LinkedIn

La quasi majorité des employeurs se pencheront sur votre Linkedin. Une fois que vous êtes en poste et que vous avez débuté votre carrière, il est facile de délaisser votre profil LinkedIn : une vieille photo qui fait office de photo de profil ; un CV en ligne qui n’a pas été mis à jour depuis quelques années ; une trentaine d’invitations en attente ; etc. Comptez sur votre employeur éventuel pour analyser votre LinkedIn. 

En définitive, retenez bien que même si vous n’utilisez pas beaucoup LinkedIn, n’oubliez pas que ce réseau social professionnel reflète votre image en ligne. Il est donc primordial de le mettre régulièrement à jour et d’être proactif sur celui-ci.

6. Gardez votre fil d’actualité Twitter pro

Facebook et LinkedIn sont les deux principaux réseaux sociaux que consulteront la plupart des employeurs. Toutefois, si un recruteur creuse un peu plus, il peut tomber sur votre Twitter, il est donc nécessaire de veiller à ce que votre compte Twitter reste professionnel. Chaque post que vous publiez sur votre fil d’actualité Twitter doit être en adéquation avec votre secteur d’activité et le plus pertinent possible. Même si Twitter est une plateforme dédiée à l’expression d’opinion, il est nécessaire d’adapter le ton le plus neutre possible et de ne pas aborder de sujets polémiques.

De plus, un nombre grandissant d’entreprises utilisent Twitter pour leur recrutement. Même si l’employeur potentiel ne regarde pas votre Twitter et que vous n’obtenez pas le job, nourrir votre fil d’actualité Twitter de propos pertinents sur des sujets connexes à votre secteur d’activité ne pourra qu’être bénéfique sur le long terme.

Facebook et LinkedIn sont les deux principaux réseaux sociaux que consulteront la plupart des employeurs.

Articles et jobs de reve
Marketing

SUPERSTAR RELATIONSHIP MANAGER

Paris, France

Job de rêve pour la superstar du relationnel !

CDI Start-up 50 à 70 k€

Retournez votre appareil