Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Chercher un nouveau job sans que ton boss l’apprenne

Tu cherches un nouveau job mais tu ne veux pas que ton boss actuel l'apprenne ? Voici comment faire.

21.06.2018

Intro

Voilà, tu y es : ta décision est prise, tu veux quitter ton job. Tu as même commencé à postuler à des offres qui te semblent intéressantes. Problème : tu ne veux pas que ton boss actuel l’apprenne ! Tout le monde se retrouve dans ce cas à un moment où un autre de sa carrière (à moins que tu comptes travailler dans la même boîte toute ta vie…).
 
Première étape : dédramatiser. Personne au monde ne prête attention à tes moindres faits et gestes autant que… toi-même. En réalité, l’entretien d’embauche que tu fais passer pour un « rendez-vous médical » n’alarme probablement personne.
 
Ceci étant dit, si ton manager a le flair de Sherlock et l’esprit d’un berger allemand (ou l’inverse ?), il peut être très compliqué de rester discret(e). Voici quelques astuces pour conduire ta recherche tranquillement, en sous-marin.

Programme tes entretiens pour l’heure du déjeuner ou en fin de journée

Première étape, la plus basique : évite de programmer tes entretiens à un moment où tu es censé(e) être au bureau (élémentaire, mon cher). L’heure du déjeuner ou la fin de journée sont des moments parfaits : tu n’auras pas à inventer d’excuse pour ton absence.

N’hésite pas à prévenir les recruteurs avec qui tu es en contact que tu es actuellement en poste et que tu ne souhaites pas que ta recherche arrive aux oreilles de ton boss, ils ont l’habitude !

Navigue en privé

Évite au maximum de faire tes recherches sur ton ordinateur de travail. Si jamais tu dois vraiment faire quelque chose d’urgent (comme répondre au mail d’un recruteur, ou postuler à une offre géniale qui vient de paraître), n’oublie surtout pas de naviguer en mode privé (et de vérifier ton historique une fois que tu as fini). Et assure-toi que personne ne peut voir ton écran à ce moment-là en te mettant dos à un mur (en plus c’est très feng-shui).

Garde tout ce qui n’est pas urgent pour chez toi

Quitte à enfoncer les portes ouvertes : arrange-toi pour faire tout ce que tu peux depuis chez toi. Mettre ton CV à jour, écrire ta lettre de motivation, regarder les offres de job… Tout ça prend du temps (et de l’énergie), et tu augmenterais tes chances d’éveiller les soupçons si tu le faisais au bureau.

Paramètre tes mises à jour LinkedIn

Maintenant que tu es de retour sur le marché du travail, tu vas sûrement passer par la case « mise à jour de mon profil LinkedIn ». Va dans tes paramètres, sous l’onglet « Confidentialité », et décoche la case « Partager les modifications du profil ». Comme ça aucun de tes contacts ne verra la mise à jour.

Autre conseil : toujours dans « Confidentialité », coche la case « Faire savoir aux recruteurs que vous êtes à l’écoute de nouvelles opportunités ». Seuls les comptes « recruteurs » auront accès à cette information.

Change-toi à l’extérieur de tes bureaux

Si tu comptes te changer pour ton entretien et enfiler une tenue un peu plus habillée que ton habituel jean-basket du bureau, évite de te changer au travail. Toilettes publiques, cabines d’essayage, toilettes de cafés / restaurants… Les options sont nombreuses.

Évite d’en parler à tes collègues

Le fait de mentionner ta recherche d’emploi (même à tes collègues les plus proches) peut avoir de sérieuses conséquences : évite d’en parler autour de toi. Si tu as besoin de te confier (ou que tu souhaites les utiliser comme référence pour ta recherche), sois extrêmement clair(e) sur le caractère confidentiel de cette information.

Ne mets pas ton boss actuel comme contact pour une prise de références

À moins que tu veuilles vraiment te tirer une balle dans le pied. Tiens-t’en à tes anciens managers / collègues.

Trouve un endroit calme pour passer tes coups de fil

C’est sûrement le plus gros dilemme : comment passer un entretien téléphonique sans que tes collègues l’entendent ? Il te faut trouver un endroit qui ne soit ni bruyant, ni trop loin de ton bureau. Une fois que tu as l’heure de rendez-vous, réserve une salle de réunion, ou si tu veux vraiment quitter tes locaux, va dans ta voiture, dans un café, ou même dans une rue calme aux alentours de ton bureau.

Prends une journée de télétravail / un jour de repos

C’est particulièrement valable pour les derniers tours ou pour les longues interviews : il peut être utile de prendre un jour de repos ou de demander à faire du télétravail. Même une demi-journée peut suffire. Mets toutes les chances de ton côté pour réussir ton entretien, surtout si c’est pour le job de tes rêves !

N’abandonne pas ton poste pour autant

Si ton comportement au travail change du jour au lendemain, ton boss risque de soupçonner quelque chose, et ton départ ne se fera pas de la façon la plus élégante qui soit. Comporte-toi en employé modèle : respecte les deadlines, sois enthousiaste et fiable, et en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « LinkedIn », tu auras trouvé un nouveau job, et tu pourras quitter le tien avec panache !

Cet article t’a plu ? Suis-nous sur Facebook, Twitter et/ou LinkedIn pour ne rater aucuns de nos articles !
Articles et jobs de reve
Marketing

Chef de projet Grands Comptes H/F

Paris, France

Prend le wagon en marche de cette Startup dans l'IA !

CDI Start-up 65 à 70 k€

Retournez votre appareil