Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Comment changer de job : mode d'emploi

Et si changer de job était exactement ce dont tu as besoin ?

18.07.2017

Tu as de plus en plus de mal à te lever le matin pour aller bosser, tu ne tires plus aucune satisfaction d’un projet qui aboutit et tu commences à avoir envie d’agrafer des trucs sur la tête de tes collègues ? Well well… Cher ami, tu pourrais bien avoir besoin de changer de job !
Dans cet article, je vais te guider pas à pas dans ta phase de transition. Il est difficile (voire impossible) de donner LA solution miracle tant chaque situation est unique, toutefois il est possible de dégager quelques comportements qui pourront toujours t’aider dans cette période nébuleuse. 

Les mauvaises raisons de changer de job

Quitter ton job te trotte dans la tête depuis quelques temps, et tu as l’impression qu’il te faut prendre une décision le plus vite possible sous peine de finir sous Prozac. Bien entendu, ce choix repose souvent sur des éléments très subjectifs, et tu es la seule personne en mesure de les peser… Mais il y a quand même quelques trucs à ne PAS faire, sous peine de t’en mordre les doigts à l’avenir.
 
  • Prendre une décision hâtive. Aussi tentant que ça puisse paraître, tout plaquer et poser sa démission sur un coup de tête ne sera jamais, jamais une bonne idée. Pour améliorer ta situation actuelle, réfléchis d’abord à un projet, et donne-toi le temps de la réflexion. T’empresser reviendrait à remettre ton sort entre les mains d’autrui, et ce n’est vraiment pas dans ton intérêt.  
  • Ecouter aveuglément les conseils des autres. Il est important de discuter de cette décision avec tes proches, qui peuvent souvent apporter un point de vue externe bénéfique à la situation. Mais attention : il est possible qu’ils ne pèsent pas toutes les conséquences de ce choix, ou qu’ils ne soient pas au courant de la situation globale. Pour discuter de ce sujet en toute tranquillité, privilégie des personnes qui connaissent bien ta situation, ou des professionnels qui connaissent le marché mais qui n’ont pas d’intérêt direct dans cette prise de décision.
  • Changer pour fuir les problèmes. Trop de pression, managers qui prennent des décisions aberrantes, travail pas assez reconnu, potentiel inexploité… Toutes ces raisons sont en effet de bonnes raisons d’apporter du changement dans sa vie professionnelle. Mais pas forcément de changer de job ! 

La to-do list du changement de job

Quitte à jouer avec ta vie professionnelle, autant que ce soit une partie de Risk plutôt qu’une partie de dés. Déguise-toi en fin stratège et suis les étapes suivantes : Pour commencer, fais le bilan de ta situation : présence dans l’entreprise, comparaison de ta situation actuelle à celle des années précédentes… Ensuite, imagine le job de tes rêves. Compare les différences, classe-les par priorité et par faisabilité afin d’y voir plus clair.

Maintenant que tu connais tes principales sources de frustration, les éléments auxquels tu accordes le plus d’importance et leur degré de faisabilité, tu peux mettre en place des changements dans ton poste actuel pour essayer de tendre vers ton job de rêve. Certains changements vont nécessiter l’accord de ta hiérarchie, alors choisis ton moment pour engager la discussion (préfère la pause café plutôt que la veille du lancement de la version bêta de votre logiciel par exemple…). L’entretien annuel est également un excellent moment pour aborder le sujet, mais n’hésite pas à provoquer la discussion si tu ne peux pas attendre. Une fois ces changements mis en place, laisse-toi un peu de temps pour tirer des conséquences sur les résultats. Est-ce que ta stratégie a marché, ou est-ce un échec ? Est-ce définitif, ou est-ce que tu peux ré-essayer ?

Si tu as toujours l’impression de pédaler dans la choucroute au travail, commence à te renseigner sur les conditions de travail des autres entreprises. LinkedIn, Viadeo, Glassdoor, les sites carrières des entreprises… Toutes ces ressources te permettront d’évaluer la place qu’accorde chaque entreprise au bien-être de ses employés. N’hésite pas à poser des questions aux employés actuels de la boîte que tu vises, ou à ton réseau alumni !

Tu devrais avoir toutes les cartes en main pour prendre une décision. Si tu as encore des doutes, détaille ce bilan à ton consultant Urban Linker, qui se fera un plaisir de t’aider dans ton choix !

Et après ?

Une fois ta décision prise, il reste quelques règles à respecter pour gérer la transition avec classe. Par exemple, lorsque tu cherches un job, ne dénigre jamais ton expérience précédente (même si elle était horrible !). Mets plutôt en avant ce que tu y as appris, et ce que tu es en mesure d’apporter à ta nouvelle entreprise. Au moment de quitter ton poste actuel, assure-toi de prévenir tes responsables et tes collègues : négocie tes conditions de départ (préavis, indemnités, obligations), passe le relai si nécessaire et garde de bonnes relations avec tout le monde. LE BONUS : n’oublie pas d’utiliser tes jours de congés pour prendre des vacances, car ton solde revient à zéro lors de ta nouvelle embauche !  
Articles et jobs de reve
Technique

#Product Manager Sénior ; #Santé, #Média, #Topofmind, #Grands groupes, #international

Paris, France

Ce site fondé au début des années 2000 compte aujourd'hui plus de 14 millions de visiteurs uniques par mois. Véritable instituion en France, les (...)

CDI Big account 50 à 65 k€

Retournez votre appareil