Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Deviens ceinture noire en entretien Skype

L'entretien Skype : on y passe tous. Mais certains s'en tirent mieux que d'autre. Décryptage.

13.07.2017

Internet et la myriade d’applis qui sont apparues au cours des 15 dernières années permettent désormais de contacter n’importe qui, n’importe où, n’importe quand. Si cela peut légèrement faire peur (on en est pas encore au point où Big Brother is watching you, mais pas loin), c’est également une sacrée aubaine pour les personnes en recherche d’emploi. Pourquoi ? Parce qu’il est possible de postuler (et d’être pris !) pour un poste à NYC / Hong-Kong / Buenos Aires / à peu près n’importe où dans le monde, sans jamais quitter le confort de son salon en Poitou-Charentes. La chance !
Mais alors concrètement, ça veut dire quoi ? Ca veut dire que tu n’échapperas pas à « l’entretien Skype » (les guillemets servant ici à donner un ton dramatique). Et autant être honnête avec toi, tu as beau te faire appeler « le maître Jedi des questions / réponses » (ça marche bien, non ?), ça ne suffira pas à te sauver d’un bon gros malaise lorsque ta connexion te joue des tours et que tu n’entends qu’un mot sur deux prononcés par le recruteur.
Allez hop hop hop ! Pas le temps de niaiser, voici LA check list à suivre pour pouvoir leur en mettre plein la vue à tous, même sur petit écran. 

Une connexion internet solide comme un roc

Si ton wifi aime te jouer des tours, prends les devants et organise-toi pour avoir accès à une connexion fiable pendant la demi journée où tu passeras l’entretien. Cafés, espaces de coworking, appart d’un pote… Les options sont nombreuses, il te suffit juste de t’y prendre un peu à l’avance. Si tu as un forfait avec moult gigas de données mobiles, partage ta connexion avec ton ordi / ta tablette. La 4G fonctionne parfois mieux que le wifi. 

Attention au décalage horaire !

Qui dit Skype dit impossibilité de se présenter physiquement à l’entretien. Il y a donc de bonnes chances pour que le recruteur et toi soyez sur des fuseaux horaires différents. Si c’est le cas, on évite de se tirer une balle dans le pied en foirant ses calculs, et on fait marcher la magie d’Internet pour connaître l’heure

Prépare ton environnement

Préviens tes colocs / ta famille que tu ne dois pas être dérangé (sinon bonjour le malaise), mets tes animaux de compagnie dans une autre pièce, arrange-toi pour ne pas avoir le soleil dans le dos et pour que rien de compromettant n’apparaisse derrière toi (posters, photos de vacances, panier à linge sale… tout ça). 

Un ID et une photo de profil qui fassent pro(pre)

Ok il faut que ça sorte : un nom d’utilisateur qui se rapproche un tantinet de « minouchaa_bbey » n’est pas du tout, du tout acceptable. Voilà ! Je me sens mieux. Un bon vieux combo prénom.nom fera amplement l’affaire, merci bien. Vérifie aussi ta photo de profil : il serait dommage que le recruteur te voie en train d’enchaîner des shots… Just saying. 

Je t’appelle / tu m’appelles / on s’appelle ?

Pour éviter toute confusion, il vaut mieux décider à l’avance de qui appelle qui. Sinon ? On perd 10 bonnes minutes à transpirer dans son costume, les mains moites, en fixant son ordi à attendre qu’on nous appelle. S’ensuit ensuite un échange par mail bien gênant de type « Bonjour, toujours bon pour notre entretien ? » « Oui, je pensais que c’était à vous de m’appeler ? » Pas la meilleure entrée en matière, si vous voulez mon avis. Solution miracle : à la fin de votre email confirmant la prise de RDV, glissez un petit « J’attendrai votre appel ». Boum, mic drop.

Prépare tes antisèches

La beauté de Skype, c’est que tu peux utiliser tes notes sans que ça ne se voie trop. Certaines personnes se sentent mieux en ayant un support visuel pour les aider, alors n’hésite pas à te préparer un bon petit Word bien organisé où tu auras écrit les points que tu souhaites aborder. Attention tout de même à pas te faire griller, le but n’est pas non plus de lire ton texte au recruteur.. Discrétion, discrétion ! 

N’oublie pas ton pantalon

Je t’arrête tout de suite : non, l’interview Skype n’est PAS une excuse pour ne porter que le haut du costume. Tu ne sais jamais ce qui peut arriver qui pourrait te forcer à te lever de ta chaise, et le recruteur n’a pas forcément envie de te voir en slip. A la rigueur, les pantoufles c’est bon. Mais c’est vraiment parce qu’on t’aime bien. 

Fais des essais

Avant le moment fatidique, vérifie que tout fonctionne : micro, enceintes, caméra… utilise des écouteurs pour éviter les échos. Pourquoi ne pas demander à un ami de faire un appel test ? Mets bien ton statut Skype sur « disponible », ou le recruteur pensera que tu es occupé.

Et pendant ?

Balance ton speech un poil plus lentement que d’habitude, car il est toujours possible qu’il y ait un petit délai de connexion. Evite les grands gestes lorsque tu parles, quitte à t’asseoir sur tes mains pour t’empêcher de gesticuler. Bonus : regarder la caméra droit dans les yeux plutôt que l’image sur l’écran te donnera un petit air confiant et sûr de toi dont les recruteurs raffolent. 


A toi de jouer ! 
Articles et jobs de reve
Technique

Ingénieur Développeur Logiciel C# WinForms

Paris, France

Société jeune et dynamique en recherche de nouveaux développeurs C# pour enrichir son équipe technique.

CDI SME 35 à 40 k€

Retournez votre appareil