Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Dompte le stress des entretiens !

On est tous un peu nerveux à l'idée de passer un entretien d'embauche. Heureusement, il existe des petites astuces pour dompter ce stress !

17.10.2017

On y est, c’est elle et tu le sais, tu le sens : l’opportunité dont tu rêvais depuis longtemps. Celle qui pourrait faire décoller ta carrière. Tu as l’expérience requise, tu sais que tu matcheras parfaitement avec l’équipe, mais pourtant juste avant l’entretien, voilà que tu commences à stresser…
 
Perte de confiance en soi, anxiété.. Que de temps et d’énergie perdue, quand tu pourrais te concentrer sur ton entretien ! Rassure-toi, tout le monde passe par là. Voici donc quelques conseils pour garder son calme et se débarrasser de ce fichu stress pré-entretien d’embauche. 

Tu n’es pas seul(e) à vouloir bien faire

En tant que candidat(e), les projecteurs sont braqués sur toi et c’est le meilleur moment pour briller ! Mais souviens-toi : les recruteurs aussi sont sous pression. Ce sont eux qui conduisent l’entretien, eux qui doivent recruter LA bonne personne (et ne pas se louper). En effet, on l’oublie bien souvent mais les entreprises investissent énormément dans le recrutement (du temps mais aussi de l’argent), et si les recruteurs finissent pas engager un candidat qui n’est finalement pas du tout adapté pour le poste, ce sera leur responsabilité.
Tous les candidats sont dans le même bateau que toi, utilise cette information pour relâcher un peu la pression. Aie un minimum de compassion pour les recruteurs, et fais-leur confiance : leur seul but au cours de cet entretien, c’est de faire ressortir tes meilleurs côtés. Et figure-toi que ça leur demande beaucoup de concentration et d’habileté ! 

Connais-toi toi-même

Prends le temps d’évaluer ce que tu as à offrir. Quelles compétences, expériences et connaissances possèdes-tu qui pourraient être de très bons atouts ? Essaie d’analyser d’où te vient ta motivation pour ce poste. Lesquels de tes points forts pourraient venir en aide à l’entreprise en question ? Une fois que tu es parfaitement conscient(e) de ce que tu peux offrir, il sera plus facile de franchir la porte de la salle d’entretien d’un pas sûr. 

Aie confiance

Si tu as fait tes recherches sur l’entreprise / le secteur pour lequel tu postules, que tu sais lesquelles de tes expériences / compétences sont nécessaires à ce poste ; si tu es motivé(e), que tu peux parler de façon claire et simple des succès que tu as rencontrés durant ta carrière, et si tu sais déjà sur quels points tu as envie d’appuyer durant l’entretien… alors tu es prêt(e) ! Tu arrives à ton entretien bien préparé(e), alors souffle un peu et fais-toi un peu confiance. 

Manipule ton propre cerveau

Dans ta tête, un entretien d’embauche représente forcément une situation inconfortable. Pas étonnant que tu sois stressé(e) ! Détache-toi de ces grandes considérations et pense aux choses pour lesquelles tu excelles – dans quelles situations es-tu le/la meilleur(e) ?
Es-tu plus à l’aise lors de discussions à plusieurs ? Alors essaie de voir l’entretien comme une grosse discussion de groupe. Si tu préfères être au centre de l’attention : vois l’entretien comme ton moment de gloire ! 

Mets-toi en tête que ce n’est pas un examen

Si le but d’un entretien d’embauche est bien entendu d’obtenir le poste, ce n’est pas non plus une situation où le résultat ne sera que positif ou négatif. Les processus de recrutement sont subjectifs, tu ne sais pas sur qui tu vas tomber ni quelles seront ses attentes personnelles (au-delà des critères nécessaires pour le poste). Une multitude de facteurs personnels pourrait influencer la décision d’un recruteur, et tu n’en connais pas le tiers.
N'ayant aucun contrôle sur ces facteurs, le mieux que tu puisses faire est… de faire au mieux ! Montre-leur en quoi tu serais un bon fit pour le poste, et lâche prise sur le reste. Avec un peu de chance, le job sera pour toi ! Mais si ce n’est pas le cas, tu ne sais pas encore ce que seront les répercussions de cet entretien sur ta carrière. Ce sera toujours un bon entraînement pour ton futur job, et qui sait, l’entreprise pourrait te rappeler quelques mois plus tard pour un poste différent !  

Prépare un plan de secours

Si durant l’entretien tu oublies de mentionner certains points essentiels, ne t’inquiète pas. Prépare-toi un plan de secours : comment faire remonter cette information ? Si tu te rends compte au bout de trois questions que tu as oublié de parler d’un point important lors de la première, attends le bon moment pour demander quelque chose comme : « Est-ce qu’il est possible de revenir sur ma réponse à votre première question ? Il y a un point que je n’ai pas pu aborder ; ça vous dérangerait que je vous en parle ? ».
Si tu réalises que certains points que tu voulais mentionner n’ont pas été abordés durant les questions du recruteur, n’hésite pas à en parler à la fin de l’entretien. Par exemple : « Je trouve *tel sujet* fascinant et je pense que ses effets sur le secteur pourraient changer la donne. J’aimerais entendre votre avis sur le sujet. » 

Arrête de te comparer aux autres

Inutile de rajouter une pression supplémentaire sur tes frêles épaules en te comparant aux autres candidats (que tu les connaisses ou pas). Reste concentré(e) sur ta petite personne, ce que tu as à offrir, pourquoi tu représentes un excellent investissement et quelle valeur tu apporteras à cette entreprise.
Si vraiment tu sens que le contrôle de tes nerfs t’échappe, fais un effort conscient pour ramener le flot de tes pensées à la réalité : tu es simplement sur le point d’avoir une conversation où le principal sujet sera Toi (et tu es un expert), tes attributs professionnels, et ton avis sur le poste / l’entreprise / le secteur pour lesquels tu postules. Tu as une excellente connaissance de tous ces sujets, et bonne nouvelle, le recruteur a envie de les entendre (ou alors tu n’en serais pas là).
 
Respire un bon coup, fais-toi un peu confiance et montre-leur ce que tu as dans le ventre !
Articles et jobs de reve
Technique

Développeur Node.JS #startup #lyon

Lyon, France

Rejoindre un projet éthique dans un environnement technique de pointe !

CDI Start-up 35 à 45 k€

Retournez votre appareil