Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Etude des salaires des métiers Tech 2016 (en IDF)

Pour la 5ème année consécutive, nous livrons notre étude des salaires des métiers techniques du Digital.

10.10.2016

Intro

Avec près de 350 recrutements réalisés en un an, auprès de pure players, de startups et de grands groupes, nous avons identifié et analysé les évolutions des salaires des techniciens du web en rapport avec notre étude de l’année dernière.
 
Les nouveautés de l’étude : 

- Nous avons intégré cette année la région Rhône-Alpes à notre étude des salaires tech ( Voir l'étude des salaires Tech pour la région Rhône-Alpes)

-  Nous avons décidé de séparer la catégorie PHP en deux : d'un côté les CMS et de l'autre les frameworks pour une meilleure cohérence de l’étude

- Nous avons remodelé l'étude de salaires concernant les développeurs mobile. Il nous paraissait plus pertinent de diviser la catégorie en deux avec Android et iOS

- Il nous semblait également indispensable de rajouter les catégories Administrateur Système et DevOps, devenus incontournables pour les structures que nous accompagnons

L’étude a été réalisée grâce aux informations salariales inhérentes aux recrutements effectués, via Urban Linker, par des pure players, des agences web, des éditeurs de logiciels, des startups et des pôles digitaux de grands groupes. Les données collectées ont été pondérées dans une démarche qualificative et empirique, afin d’être le plus fidèles au marché qu’elles illustrent, par l’analyse des consultants seniors d’Urban Linker, experts des métiers techniques du digital.

Cette étude est une analyse quantitative et qualitative, fondée sur les recrutements réalisés avant le 30 juin 2016, et concerne exclusivement les secteurs géographiques de Paris / Ile-de-France et de la région Rhône-Alpes.

Les chiffres relatifs aux rémunérations sont donnés en k€ brut/an.

Développeurs PHP: les CMS

Rémunération CMS: Wordpress, Joomla, Spip, Prestashop CMS: Drupal & Magento
Junior 0 à 2 ans 30-35 K€ 32-36 K€
Confirmé 2 à 4 ans 32-38 K€ 35-42 K€
Senior 4 à 6 ans 35-40 K€ 40-47 K€
Lead - 48-53 K€
Architecte - 60K€ et +
*K€ brut/an – Source Urban Linker pour l’IDF
 

Développeurs PHP: Les Frameworks

Rémunération Frameworks: Symfony2, Zend2,Laravel et Silex Frameworks propriétaires et minoritaires (Yii, Coldelgniter, CakePHP)
Junior 0 à 2 ans 34-40 K€ 32-37 K€
Confirmé 2 à 4 ans 38-44 K€ 34-40 K€
Senior 4 à 6 ans 43-50 K€ 40-47 K€
Lead 50 K€ et + 48-53 K€
Architecte 60K€ et + 60K€ et +
*K€ brut/an – Source Urban Linker pour l’IDF
 

Force est de constater que le langage PHP reste un des langages web les plus prisés. D'un point de vue général, il est difficile de noter de véritables évolutions entre les salaires. Toutefois, quelques disparités apparaissent selon les CMS et frameworks maîtrisés.

En sortie d’école, le salaire des profils juniors varie en fonction du niveau d’études ainsi que de la formation (Voir article sur les meilleurs formations dévoppeur) 

Aujourd'hui, on note une vraie différence de niveau de salaires entre les CMS les plus "accessibles" (WordPress, Joomla, Spip, Prestashop) et ceux qui ont de vraies similitudes avec les frameworks du marché les plus connus (Magento, qui s'appuie grandement sur les principes de Zend et Drupal qui est toujours plus proche de Symfony2). Ainsi, les candidats évoluant sur cette deuxième catégorie voient leurs salaires moyens supérieurs à ceux évoluant sur la première catégorie de CMS. 

Cette différence de salaire s'explique aussi par la niche que représente ces deux CMS (Drupal et Magento) et l'expertise qui découle des candidats les maîtrisant parfaitement. 
Par ailleurs, beaucoup de ces profils se tournent vers le freelancing afin de valoriser leur savoir-faire, ce qui a tendance à pousser les salaires à la hausse.

Dans le monde des frameworks, il apparaît nettement que Symfony2 cristallise la plupart des demandes, à tel point qu'il devient de moins en moins courant de voir des profils spécialisés sur Zend. De ce fait, l'expertise Symfony2 devient véritablement valorisée au niveau salarial, plus que sur tout autre framework PHP.

Par ailleurs, si Symfony2 devient le framework le plus populaire, d'autres comme Phalcon et Laravel, ou encore le micro framework Silex (qui s'inspire notamment de Symfony2), deviennent de plus en plus adoptés tant par les candidats que par les sociétés. Ainsi, le niveau de rémunération des profils les utilisant se rapproche de ceux qui sont spécialisés sur Zend et surtout Symfony2.

Enfin, un dernier mot sur la formation. On note une vraie différence de salaire entre les profils titulaires d'un diplôme d'ingénieur et ceux qui ne le sont pas pour un niveau d'expérience entre 0 et 2 ans. Ensuite, à niveau d'expérience égal, cette tendance se lisse et il n'est pas rare d'avoir le même niveau de salaire quel que soit le degré de formation.

Développeurs Front - End

Rémunération Intégrateur (HTML5/CSS3) Développeur front JS Développeur full-stack JS
Junior 0 à 2 ans 28-35 K€-1.5%* 35-45 K€+5%* 37-46 K€+2.4%*
Confirmé 2 à 4 ans 33-40 K€-7% 44-52 K€+3.2% 45-54 K€+1%
Senior 4 à 6 ans 38-42K€-8% 50-60 K€+3.7% 53-62 K€+2.7%
Lead - 55K€ et + 58K€ et +
Architecte - 65K€ et + 70K€ et +
*K€ brut/an – Source Urban Linker pour l’IDF

 

Le poste d’intégrateur évolue vers une transition que nous avions déjà repérée en 2015. En effet, le besoin des entreprises ne se porte plus uniquement sur l’intégration de maquettes (HTML5/CSS3), mais de plus en plus souvent aussi sur de l’animation dynamique via jQuery. Par conséquent, certains profils ajoutent à leur « palette » la casquette JavaScript qu’ils apprennent dans la majeure partie du temps via des plateformes d’apprentissage en ligne et autres MOOCs. Le responsive design est devenu un standard et la maîtrise des outils comme Twitter Boostrap est devenue quasiment obligatoire.

Les développeurs front-end se retrouvent confrontés au déclin de certains frameworks (Backbone.js ou Ember.js par exemple) tandis que React.js et Angular.js et Angular2 rallient de plus en plus d’adeptes. On note que la capacité à s’adapter d’un développeur front-end et à monter en puissance rapidement, ainsi que la maitrise des best practices (outils de tests, optimisation, performance), constituent des facteurs décisifs dans la négociation du salaire.

La capacité à maîtriser différents frameworks (ou les plus demandés) joue un rôle non négligeable dans les grilles de salaires. Quoi qu’il en soit on remarque une évolution des salaires à la hausse pour ce type de profils, recherchés par de nombreuses structures. Côté serveur, Node.js est la compétence qui permet de devenir développeur fullstack JavaScript et donc d’augmenter son champs d’intervention (et son salaire). On remarque que le gap entre fullstack et développeur front est visible (et justifiée) !

Développeurs Java / . Net

Rémunération . Net Java
Junior 0 à 2 ans 35-42 K€+2.6% 35-42 K€+2.6%
Confirmé 2 à 4 ans 43-46 K€+1.1% 42-50 K€+3.4%
Senior 4 à 6 ans 47-55 K€= 47-60 K€+6%
Lead 55-70 K€+8.7% 55-70 K€+4%
Architecte 60 K€ et + 55 K€ et +
*K€ brut/an – Source Urban Linker pour l’IDF
 

Développeurs .Net :

Les technologies Microsoft continuent d’être majoritairement utilisées dans les plus grandes structures et un peu moins dans les startups. En comparaison de certains langages (PHP, JavaScript, Ruby, etc.).
Les rémunérations des développeurs .NET, notamment ceux connaissant ASP.NET MVC (un standard désormais dans le cadre du développement web Microsoft), sont stabilisées. Naturellement, les salaires sont majorés un peu dés lors qu’il y a des compétences complémentaires : la maitrise d’un framework JavaScript client (Angular.js, React.js, etc.), la maitrise du cloud Microsoft Azure, etc.

Développeurs JAVA:

Parfois étiqueté comme un langage vieillissant, Java est pourtant un langage qui connaît un regain d’énergie ces dernières années. Selon le classement annuel Tiobe des langages les plus populaires (source JDN), Java intègre des fonctionnalités de plus en plus modernes et continue son ascension sur la partie mobile. Outre l'avancée du Big Data et des nouveaux frameworks à la mode, le métier de développeur Java évolue, tout comme les autres postes orientés back-end puisque la "fullstackisation" gagne du terrain et que les développeurs sont friands de cet aspect fullstack (de la conception au déploiement, pour résumer). Les entreprises aussi d'ailleurs. 

Du côté des développeurs, surtout les plus juniors, l'envie de construire sa carrière sur la base d'une expertise back-end Java et d'une complémentarité front-end, avec Angular.js le plus souvent, est une véritable tendance marché. Du côté des entreprises, ce type de profils est également de plus en plus apprécié car la double compétence permet d'élargir le périmètre d'un poste et d’éviter le recrutement d’un second développeur. C’est surtout vrai dans les startups ou les petites structures qui n’ont pas encore d’équipe technique très fournie. 

Naturellement, les fourchettes de salaires tendent à évoluer en conséquence. Toutefois, il n’y pas de variation marquée et évidente des salaires en comparaison avec l’année passée. Notamment parce que cette tendance fullstack touche tous les langages web.

Développeurs Ruby / Python

Rémunération Ruby Python
Junior 0 à 2 ans 38-46 K€+5% 35-40 K€+2.7%
Confirmé 2 à 4 ans 47-54 K€+2% 38-45 K€+1.2%
Senior 4 à 6 ans 52-57 K€= 45-55 K€=
Lead 55-70 K€+1.6% 50-60 K€=
Architecte 60K€ et += 60K€ et +=
*K€ brut/an – Source Urban Linker pour l’IDF
 

Développeurs Ruby:

Toujours très présents pour discuter de leur parcours professionnel ou venir échanger avec nous lors de meetups organisés dans nos locaux, les développeurs Ruby sont plus nombreux sur le marché cette année. Le pourcentage de sociétés évoluant sous Ruby a également augmenté un peu, impliquant une légère hausse des salaires, notamment pour les candidats juniors. Il est important de souligner que ces candidats qui ont eu accès à des propositions salariales plus élevées dès la sortie d’école ou dès leur second CDI ont travaillé en général dans des entreprises proposant un fort challenge technique et/ou sur des problématiques poussées (algorithmie, forte charge ou même un peu d’architecture). Concernant les formations, celle du wagon reste la plus prisée (en dehors des formations scolaires classiques), et de plus en plus recommandée, notamment pour les reconversions ou les profils juniors (ou même les développeurs ayant touché à d’autres technos auparavant). Cette technologie a un bel avenir dans le secteur des startups, notamment par sa facilité de compréhension et la diversité des options qu’elle permet.

Développeurs Python:

Nous avons constaté cette année un regain d’intérêt pour les profils Python évoluant sur des problématiques bas niveau (notamment en ce qui concerne la partie applicative réseau). La tendance observée l’année dernière quant à la hausse des recrutements de profils Python web se confirme. Les frameworks Django et Flask sont les plus recherchés. Les profils bas niveau (souvent avec plus d’expériences sur d’autres langages) sont de manière générale légèrement mieux payés que ceux travaillant uniquement sur des frameworks web. Les rémunérations ont légèrement évolué pour les développeurs juniors avec un salaire de démarrage se situant désormais dans la fourchette 35-40k€. Nous constatons également que de plus en plus de développeurs Python choisissent le statut d’indépendant (notamment quand ils travaillent sur des problématiques très spécifiques : réseau, forte charge), ce qui a tendance à tendre encore plus le marché.

Administrateur Système / DevOps

Rémunération Administrateur Système DevOps
Junior 0 à 2 ans 33-40 K€ 37-43 K€
Confirmé 2 à 4 ans 38-44 K€ 42-49 K€
Senior 4 à 6 ans 42-50 K€ 48-60 K€
Lead 45-60 K€ 55-70 K€
Architecte - -
*K€ brut/an – Source Urban Linker pour l’IDF
 

Les postes d’administrateur systèmes et réseaux ne connaissent pas d’évolution majeure ; leurs rémunérations évoluent peu. La tendance est différente lorsque l’on regarde l’essor des postes orientés DevOps, qui garantissent la bonne relation entre les environnements de développement, de déploiement, de mise en production et l’infrastructure. Encore peu nombreux, les profils orientés DevOps sont des profils recherchés et qui occupent un poste stratégique. Leurs salaires peuvent varier en fonction des missions et des outils maîtrisés, notamment les outils liés au cloud et à l’automatisation, mais globalement on devrait voir se dessiner une évolution à la hausse pour ces postes.

Evidement, il est primordial de prendre en compte le background académique des profils (qui peut parfois être synonyme d’écart important). A diplôme équivalent, les projets réalisés sur le temps personnel, les expériences en stage ou alternance et les différents outils maitrisés permettent une montée en puissance plus rapide et justifient parfois des écarts entre les candidats.

Développeurs mobile

Rémunération Android IOS
Junior 0 à 2 ans 37-45 K€ 36-45 K€
Confirmé 2 à 4 ans 43-52 K€ 44-52 K€
Senior 4 à 6 ans 51-62 K€ 53-62 K€
Lead 60-70 K€ 60-70 K€
Architecte 70-85 K€ >65 K€
*K€ brut/an – Source Urban Linker pour l’IDF
 

La tendance mobile first se confirme et les besoins en recrutement suivent. Nous avons constaté une forte augmentation des offres d’emplois mobile en France ces derniers mois. Ce qui commençait à être vrai en 2015 devient une évidence en 2016 : les sociétés souhaitent maitriser l’ensemble de leurs produits mobiles.

En 2015, nous parlions de l’arrivée de Swift faceà Objective-C qui était encore la référence sur les plateformes iOS. En 2016, la tendance s’est inversée puisque la plupart des applications sont développées en Swift ou migrées vers Swift. La syntaxe de Swift plait beaucoup aux développeurs et, si les opinions parfois divergent sur les avantages de Swift versus Objective-C, Swift apparait plus facile à prendre en main et permet des développements plus rapides.

Quasi systématiquement, surtout pour les applications B2C, la version iOS d’une application mobile était développée en premier. Android venant après. En effet, bien que les utilisateurs Android soient bien plus nombreux en valeur absolue, les utilisateurs iOS sont globalement plus portés sur les applications et la proportion d’early adopters est bien plus importante sur iOS. 

Toutefois, Android est incontournable et nous avons observé une vraie tendance à l’internalisation des compétences en développement Android – qui étaient plus volontiers externalisées par le passé. Il est important de noter le cas particulier de Xamarin. Il s’agit d’une technologie basée sur C# et récemment rachetée par Microsoft qui permet de développer en natif sur iOS, Android et Windows Phone. Suite au rachat de Xamarin, Microsoft a aussi annoncé la gratuité de la technologie, intégrée à Visual Studio : la tendance est à l’open-source chez Microsoft !

C’est probablement en conséquence de ces annonces que nous avons identifié une nouvelle niche sur le marché mobile, autour de Xamarin, où les salaires peuvent apparaitre très supérieurs aux autres profils de développeurs mobiles. Les développeurs Xamarin étant particulièrement rares à l’heure actuelle.

Pourquoi cette étude est purement indicative et ne peut pas servir de base pour une renégociation salariale?

  • Cette étude est effectuée sur la base du marché de l'emploi des développeurs en Ile de France, pour des postes en CDI.
  •  Cette étude ne prend pas en compte le type d'entreprise (Startup - Pure Players - grands comptes - éditeurs de logiciel - Agence)
  • Cette étude est pondérée par l'analyse de consultants en recrutement Urban Linker.
  • Cette étude analyse les salaire des profils recrutés au cours de la période 2015/2016 et non pas ceux des profils déjà en poste.
  • Cette étude tient compte de l’expérience préalable sur d'autres environnements qui viennent souvent s'ajouter pour obtenir un niveau de salaire comme celui mentionné.
Articles et jobs de reve
Technique

Développeur Fullstack PHP / Angular

Paris, France

PHP et Angular, un parfait combo pour un Développeur Fullstack à la recherche d'une nouvelle aventure

CDI Start-up 40 à 50 k€

Retournez votre appareil