Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Guide de survie du remote worker

Tu as la chance de travailler en remote ? Voici quelques conseils pour que ça se passe au mieux.

12.09.2018

Intro

Peu à peu démocratisé en France, le télétravail (ou « remote work », in English please) en fait rêver plus d’un. Qui n’a jamais souhaité pouvoir travailler depuis une quelconque destination exotique (allez, par exemple : les doigts de pieds en éventail au bord de la plage, ou en écoutant la mousson dans une hutte au milieu de la jungle, ou lové(e) dans un fauteuil près d’une cheminée, ou... tu vois le tableau).
 
Ce format n’est pas fait pour tout le monde, mais il permet d’améliorer considérablement sa qualité de vie. Mais au-delà du fantasme, travailler en remote implique tout de même de... travailler (élémentaire, mon cher). Et pour rester efficace depuis n’importe quel endroit (que ce soit depuis le confort de sa maison ou à l’autre bout du monde), voici quelques conseils.

Le choix du lieu

Pour ton tout premier « voyage » en remote, ne sois pas trop gourmand(e) et garde un esprit pragmatique : essayer d’avoir du réseau depuis un petit bateau au milieu d’une tempête tropicale n’est peut-être pas la meilleure façon de mettre ton boss en confiance (en tout cas pour une première fois).
 
Pense plutôt : hôtels (avec wifi), grandes villes (équipées de cafés, d’espaces de coworking et de magasins d’électronique – au cas où). Une fois que tu te seras fait la main, tu pourras commencer à envisager des destinations plus alléchantes.
 
Dans tous les cas, le choix de ton espace de travail reste primordial, et pour ne pas se retrouver pris(e) au dépourvu deux minutes avant le début d’une réunion sur Skype, renseigne-toi un maximum. Par exemple, si tu dors dans un hôtel, demande leur si ta chambre dispose d’un bureau et d’une chaise. Si tu comptes travailler depuis un café, teste la vitesse de leur connexion avant de commander (Speedtest est une appli qui te donne cette information en quelques secondes).

L'équipement

Si tu es en télétravail depuis quelques temps déjà, il y a de fortes chances pour que ton ordinateur te suive déjà partout où tu vas, et que tu ne sortes jamais de chez toi sans emporter ton chargeur et tes écouteurs. Mais si tu te lances et que tu décides de travailler depuis un endroit un peu plus exotique que le Starbucks en bas de chez toi, tu vas devoir t’équiper. Voici une liste des choses à emporter pour ne pas te retrouver complètement bloqué(e) :
 
  • Un disque dur externe : SURTOUT si tu travailles en créa, un disque dur externe te permettra de continuer à travailler même si tu n’as pas internet et que tu ne peux pas accéder à tes fichiers sur le cloud.
  • Une paire supplémentaire d’écouteurs : pour n’importe quelle conversation sur Skype ou Google hangout, une paire d’écouteurs est absolument indispensable. Et comme on n’est jamais à l’abri de les faire tomber – allez, au hasard – dans une piscine ou un jacuzzi (petit veinard), mieux vaut avoir une paire de secours sous la main.
  • Une connexion 4G solide : parce qu’une connexion wifi peut aussi te claquer entre les doigts, mieux vaut avoir un abonnement 4G conséquent sur ton mobile (ou une petite borne 4G) pour pouvoir continuer à travailler en partage de connexion.
  • Tous tes chargeurs (captain obvious speaking) : parce qu’on n’a jamais trop de chargeurs sur soi. Jamais.
  • Des adaptateurs : si tu as la chance de partir travailler depuis l’étranger, renseigne-toi sur les prises électriques de ta destination, et si besoin, achète l’adaptateur qu’il faut.
  • Une liste de tous tes contacts (sur papier) : ne lève pas les yeux au ciel, et réfléchis un peu. Si ton téléphone et / ou ton ordi te lâche, comment préviendras-tu tes petits collègues que tu vas devoir rater le meeting ?

L'emploi du temps

Avant le départ, arrange-toi pour que tes impératifs de voyage ne tombent pas pile poil en même temps qu’un meeting. Si tu n’as vraiment pas le choix, ajuste le tir en déplaçant les meetings et deadlines fixées, à l’avance (c’est-à-dire : bien avant de te retrouver sur une plage). Tes collègues ne pourront être flexibles que si tu les préviens suffisamment tôt.
 
Et comme il est possible que tu voyages avec quelqu’un, assure-toi aussi que cette ou ces personnes sont bien conscientes de tes impératifs, et des heures auxquelles tu ne seras pas disponible. Et tant que tu y es, envoie un petit email à tes collègues et clients pour les tenir au courant du fuseau horaire dans lequel tu te trouveras, à quels horaires tu seras disponible, et comment te joindre en cas d’urgence.

N'oublie pas de profiter

Le plus dur au début sera de trouver un équilibre entre les heures de travail et les heures off. Le but est de pouvoir profiter autant que possible de l’endroit où tu seras, tout en n’oubliant pas de remplir les missions pour lesquelles tu es payé(e). Voici quelques pistes pour combiner les deux de façon efficace :
 
  • Adapte tes horaires en fonction de ton fuseau : par exemple, tu peux tout à fait t’accorder une journée de randonnée au Népal, il te suffira de travailler en soirée (et tu seras presque synchro avec tes collègues).
  • Profite des moments de distraction pour les tâches de routine : tu peux exécuter toutes sortes de tâches qui ne demandent pas trop de concentration tout en étant (par exemple) affalé(e) sur un transat avec tes copains.
  • Réserve les tâches compliquées pour les moments au calme : si certaines de tes mission requièrent une concentration totale de ta part, assure-toi d’avoir dégagé du temps pour les exécuter.
  • Pose des limites : n’aie pas peur de dire à ton entourage qu’il te faut travailler une heure au calme, si cela veut dire pouvoir profiter du dîner avec eux.
  • Prends des jours off (des vrais) : garde-toi quelque jours de repos total, même si cela signifie travailler quelques heures de plus avant et après ton voyage. Tu le mérites.

 
Souviens-toi : du moment que tu remplis ta part du marché et que tu gardes une bonne attitude, ton boss n’aura aucune raison de te rappeler à l’ordre. Enjoy !

Retournez votre appareil