Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Interview jeune pousse: Jam

Passionnés par les nouveaux projets qui éclosent sur la toile, nous vous présentons régulièrement nos start-ups coup de cœur du moment. Aujourd’hui nous avons croisé le chemin de Marjolaine de la startup Jam

11.02.2016

Présentez brièvement votre parcours, votre formation ?

J’ai étudié à Sciences Po & HEC avec une césure d’un an à Berkley. J’ai commencé à travailler sur mon projet pendant mes études grâce aux observations que j’ai pu mener sur le campus américain de Berkley. Une fois diplômée, nous avons décidé de fonder Jam avec Loïc, qui a un profil plus technique que le mien. Nous avons tout d’abord été incubés à Science Po puis au Numa en 2015. Jam a été lancé officiellement en Avril 2015.
Présentez brièvement votre parcours, votre formation ?

Un petit pitch pour présenter Jam en quelques mots ?

Jam est un service d’Intelligence artificielle supervisée par des humains, qui permet aux étudiants de demander n’importe quelle information grâce à une conversation SMS. Cela peut aller du SMS pour trouver un sushi dans le coin au bar branché pour un RDV Tinder. Jam apporte une réponse immédiate à une demande spécifique et permet de gagner un temps précieux.

Comment est venue l’idée de Jam?

Cette idée a commencé à germer lorsque j’étudiais à Berkley aux Etats-Unis. Sur place, je me suis vite rendue compte que c’était assez galère de trouver un appartement sur le campus, un covoiturage pour San Francisco ou encore des personnes à qui je pouvais donner des cours de français, rien n’était centralisé. C’était donc très chronophage de chercher toutes ces informations là. J’ai commencé à réfléchir à un service qui faciliterait donc tout cela pour les étudiants. Au départ, nous voulions créer une plateforme intra campus qui permettait aux étudiants de partager leurs bons plans. Après réflexion et quelques tests, cela s’est avéré trop complexe à mettre en place de cette manière. À force de discuter énormément avec les étudiants, nous nous sommes orientés vers une solution plus simple, l’envoi des informations qu’ils recherchent par SMS.

Quelles ont été les difficultés majeures lors de la mise en œuvre de ce projet ?

La difficulté majeure à laquelle nous avons été confrontés a été la « Scalabilité » de notre service. Il était très simple de pouvoir donner des renseignements à 10 étudiants en même temps, c’était beaucoup plus compliqué avec 100 personnes. Aujourd’hui nous envoyons entre 4000 et 6000 SMS par jour, il a donc fallu que nous trouvions un système pour soutenir le nombre croissant de demandes.

Qu’est-ce-qui vous a aidé à mener à bien le projet ?

Nous avons eu la chance d’être soutenu par des Business angels qui ont cru en nous en particulier ISAI. C’est essentiel pour nous d’être soutenu financièrement, cela nous permet de travailler dans la sérénité. Nous avons également bénéficié des infrastructures et de l’accompagnement de l’incubateur de Sciences Po et du Numa, ce qui est non négligeable lorsque l’on est une startup. Enfin, nous avons une super équipe, qui s’adapte rapidement à un écosystème en constante évolution, ce qui nous permet de faire les ajustements nécessaires pour optimiser notre service.

Quelles technologies utilisez-vous ?

Nous avons développé notre plateforme en langage Ruby. Nous sommes reliés par API à Yelp, Foursquare, Airbnb, Youshould ou encore Ou se loger. Nous automatisons les réponses grâce aux requêtes effectuées par les étudiants. Lorsqu’un étudiant formule une demande totalement nouvelle, inconnue de nos systèmes, nous la traitons manuellement. C'est-à-dire qu’un membre de nos équipes recherche lui-même la réponse à la requête de l’étudiant et vérifie si l’information est bonne. Nous l’enregistrons ensuite sous forme de template dans le but d’automatiser cette réponse.

En quoi Jam est-il novateur ? Pourquoi allez-vous réussir ?

À l’heure actuelle, aucun de nos concurrents n’a le même modèle que nous. D’autre part nous avons un positionnement complètement différent des autres services proposés puisque nous ciblons uniquement les étudiants. Avec Jam, nous avons une réelle volonté de supprimer l’interface entre les hommes et les services. Nous avons conçu un service qui s’éloigne volontairement de la conciergerie traditionnelle. Les étudiants veulent une réponse claire et rapide lorsqu’ils s’adressent à nous. Avoir du choix c’est aussi une perte de temps. Nous nous inscrivons dans une logique de conseils personnalisés.

Depuis quand est-il de bénéficier des services Jam ?

Il est possible de demander n’importe quel service via un SMS et Facebook Messenger sur JAM depuis Avril 2015. Le service compte désormais plus de 30 000 utilisateurs.

Avez-vous été inspirés par d’autres entreprises ?

Je suis Airbnb depuis ses débuts, c’est vraiment une entreprise dont je me suis inspirée sous différents aspects. J’admire en particulier la faculté d’Airbnb à traiter un problème localisé et à le résoudre de manière simple et itérative. C’est ce que nous avons voulu appliquer à Jam.

Vous pouvez retrouver Jam sur HelloJam, sur Facebook et Twitter

 
Articles et jobs de reve
Technique

Lead Tech Ruby on Rails | Start-up à fort potentiel !

Paris, France

Application web de gestion de plannings recherchant son Lead Tech Ruby prêt à se lancer dans une belle aventure !

CDI Start-up 45 à 55 k€

Retournez votre appareil