Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Interview : Okarito

Entretien avec Remi Duvoux, CEO et cofondateur chez Okarito

25.09.2020

À l’occasion de la 28e édition de l’EVP 2019 organisée en mars 2019 à Paris, American Express GBT a dévoilé les résultats du Baromètre européen du voyage d’affaires. Sans surprise, le voyage d’affaires européen décolle selon American Express GBT. 
Le tourisme d'affaires est sans conteste un secteur de poids dont les dépenses représentent environ 20 % du tourisme français.

Les déplacements des commerciaux, des équipes marketing et des intervenants, voici ce qu’on peut retrouver dans le tourisme d’affaires.

Les directeurs financiers, CEO et office managers, que ce soit en startup, PME ou ETI, s’arrachent les cheveux avec la gestion des déplacements de leurs collaborateurs, surtout quand ceux-ci sont organisés sur des sites dédiés au tourisme. Ils doivent courir après les factures, gérer des milliers de notes de frais, rester des heures au téléphone avec des call centers, essayer de suivre leurs collaborateurs à la trace sans aucun outil d’accompagnement… Toutes les parties prenantes perdent énormément de temps.

Ceci est sans prendre en compte les besoins d’annulation ou de modifications des réservations, multipliées cette année par la crise sanitaire imprévisible qui a frappé les entreprises sur le plan international. 

Peu de solutions sont aujourd’hui développées spécifiquement pour les entreprises. Que ce soit les agences de voyages traditionnelles, qui n’ont pas pleinement embrassé le numérique, ou les plateformes de réservations dédiées aux vacanciers, qui ne sont pas pensées pour les déplacements professionnels des salariés, les solutions en place ne sont pas optimales pour les entreprises. Surtout avec la crise sanitaire qui a frappé et les rapatriements, remboursements et autres demandes de SAV des utilisateurs que les boîtes ont dû gérer. Pour y faire face, il faut avoir une solution 100% fiable et un service client disponible 7 jours/7 et 24 heures sur 24.

Le problème se situe à plusieurs niveaux : coûts financiers, perte de temps, suivi inexistant, manque de contrôle sur ses collaborateurs, paperasse administrative, mauvaise expérience utilisateur... Partis du constat que les startups, PME et ETI n’étaient pas satisfaites des solutions existantes, Remi Duvoux et Brice Huet décident en juin 2018 de fonder Okarito. 

Ils développent alors une plateforme centralisant les réservations de trains, d’avions et d’hôtels pour les entreprises, petites et grandes.

Une première levée de fonds de 2,1 millions d’euros a été annoncée fin juin 2020 pour renforcer le développement commercial d’Okarito et améliorer la plateforme de gestion des déplacements professionnels. Rapidement, Okarito a su tirer profit de ses premiers clients pour améliorer la plateforme en fonction des besoins remontés par ses clients.

Entretien avec Remi Duvoux, CEO et cofondateur chez Okarito

Les seuls sur le marché français

Le marché du voyage d’affaires a beau constituer un potentiel de revenu important, ses acteurs restent encore très fragmentés. Les PME, qui représentent à elles seules 80 % du volume des dépenses en termes de déplacements professionnels, sont souvent démunies d’une solution pensée pour les entreprises. C’est pourquoi une solution comme Okarito peut dépoussiérer le marché. Leur but est d’aider voyageurs et entreprises à avoir une gestion sereine des déplacements et un meilleur contrôle sur les collaborateurs et les budgets de ces déplacements.

“Okarito est une solution de voyages d’affaires qui aide des centaines d’entreprises et des milliers de voyageurs à s’épanouir à l’international, en leur garantissant les meilleurs prix du marché”, explique Remi Duvoux.

Une plateforme unique pour l’ensemble des réservations de train, avion et hôtels, intuitive et ergonomique, avec un suivi simple et efficace pour le plus grand bonheur des directeurs financiers et des office managers. La start-up promet aux entreprises davantage de tranquillité en ce qui concerne la sécurité des collaborateurs, le respect des budgets et de la politique voyage.

Les résultats se font déjà sentir : dès leur première année sur le marché, Okarito a enregistré 1,2 million d’euros de réservations - et ce n’est que le début.
Les seuls sur le marché français

Quels avantages pour les entreprises ?

Ayant travaillé aussi bien pour des startups et des entreprises à vocation internationale, Rémi et Brice se sont rendu compte que pour les PME et les services responsables des réservations, les méthodes utilisées causaient une perte de temps considérable (qui a envie de demander à son DAF 5 fois dans la journée la carte de l’entreprise ?) et un stress inutile pour les services généraux (se faire réveiller à 3h du mat’ par son CEO car il a raté son vol à Shanghai par exemple).

Pour les PME et ETI, Okarito leur facilite le travail :
  
  • Le transport et l’hébergement sont rassemblés sur une seule et même plateforme, dédiée aux entreprises et à leurs équipes. 
  • La gestion des déplacements est facilité grâce à une centralisation de la comptabilité sur une seule facture envoyée à la fin du mois (plus besoin d’avancer les frais pour les collaborateurs ni d’une carte bleue d’entreprise qui circule entre les collaborateurs)
  • Le gain de temps et de contrôle sur ses employés en créant sur la plateforme des équipes de voyage avec des budgets à respecter et des systèmes de validation. 
  • Un service et support disponible 7j/7 et 24h/24, même les week-ends. 
    
“Ce qui plaît le plus à nos clients, c’est de se débarrasser des centaines de notes de frais et de retrouver tous leurs déplacements sur une facture à la fin du mois, triés par centres de coûts ou code projet et d’arrêter de passer des heures au téléphone avec des call centers pour modifier ou annuler des réservations à la dernière minute.”

Une aventure florissante malgré la crise sanitaire

Comme la plupart des acteurs du tourisme, la crise liée au coronavirus a été détectée dans le secteur dès janvier, avec notamment des annulations de voyages depuis ou vers l’Inde et la Chine. Mais contrairement à d’autres, Okarito a su tirer son épingle du jeu. La crise a permis à beaucoup d’entreprises de réaliser qu’un changement de méthode pour la gestion des déplacements professionnels était nécessaire.

Quelques cas de figures qui ont permis d’aider la startup et ont su valoriser leur professionnalisme :
      
  • Le nombre d’agences de voyages traditionnelles aux coûts exorbitants qui mettent la clé sous la porte ou qui tout simplement arrêtent de répondre et des entreprises qui décident alors de trouver une autre solution
  • La nécessité de gérer seuls et en interne auprès de leurs clients les rapatriements et remboursements des collaborateurs 
  • La possibilité de consulter des compléments d’information sur les voyages, les compagnies aériennes, les pays - la petite touche personnalisée qui plaît beaucoup aux départements RH sur le blog d’Okarito

Un partenariat solide avec Urban Linker

C’est avec le pôle Sales & Marketing d’Urban qu’Okarito entre d’abord en contact avant d’être mis en relation avec Julien, un de nos consultants Tech.
Toute leur équipe technique est en télétravail, ce qui leur permet d’élargir leurs champs de chasse pour que nous puissions leur trouver les bons profils.

De notre collaboration, voici ce qu’ils en disent : “Julien ne lâche pas l’affaire - il fait l’extra mile pour comprendre ce qui s’est bien passé ou pas. Il a l’expérience pour te faire mettre des mots sur les choses et bien réorienter la chasse”. 

Retournez votre appareil