Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

Interview start-up : Billee

Chez Urban Linker, on adore être au courant des dernières startups qui font bouger l'écosystème. Aujourd'hui, on papote avec Ghislain de chez Billee !

13.12.2017

Présentez-nous brièvement votre parcours, votre formation

Après avoir étudié la finance à Dauphine et à l’ESSEC, j’ai travaillé dans le conseil en stratégie pour pas mal de comptes en B2C. J’ai fondé Billee avec Jan (qui a fait l’ESCP et a bossé dans le conseil auprès de restaurateurs et des franchises en France), et Fernand, qui a un profil 100% tech (passé par EPITECH puis par des startups et des grands comptes de la FinTech). 
Présentez-nous brièvement votre parcours, votre formation

Un petit pitch pour présenter Billee en quelques mots ?

Billee est une appli qui permet de payer ton addition en moins d’une minute. C’est assez simple, quand tu as fini ton repas au restaurant, tu accèdes directement à ton addition avec ton téléphone, tu peux partager tes consommations et payer instantanément, sans dépendre de l’affluence ou de la bonne humeur du serveur. Le gain de temps est considérable : plus besoin d’attendre le serveur, adieu la machine à carte, au revoir la note de frais qui tarde à arriver. Concrètement, via l’appli, on sélectionne les plats consommés, on partage la bouteille de vin que l’on a bue à plusieurs, on valide, on se lève et on part ! Il n’y a aucun cash à sortir, on peut aussi laisser directement un pourboire via l’appli. Ce qui est intéressant, c’est de constater que via l’appli, les gens laissent jusqu’à 25% de pourboire en plus que via la méthode traditionnelle. C’est assez logique finalement : de nos jours, il est très rare d’avoir de la monnaie sur soi… 

Comment vous est venue l’idée de Billee ?

Tout simplement dans un restau, où nous avons attendu littéralement 25min avant qu’on nous amène la machine à carte et que l’on puisse payer. A l’époque déjà, on réfléchissait à des idées de boîtes, et ça nous a frappé. On était bien conscient que ce genre de friction est insupportable pour les millenials : on n’avait donc aucun doute sur le besoin. Jan a testé notre idée auprès de patrons de restaurants. Eux aussi perdaient un temps fou et cela représentait un vrai manque à gagner. Le simple fait de devoir amener la machine à carte à une table et de procéder à l’encaissement fait perdre en moyenne 12min par table, et peut ruiner une expérience client. 

Quelles ont été les difficultés majeures lors de la mise en œuvre de ce projet ?

Nous sommes encore au tout début. La plus grosse épreuve rencontrée a été l’acquisition du réseau de restaurant. On s’est un peu retrouvés dans la même situation que Visa dans les années 70 : c’est un nouveau moyen de paiement révolutionnaire, mais les établissements doivent être équipés et les utilisateurs doivent avoir la solution en main pour que cela fonctionne. Il y a un cercle vertueux à mettre en place, et c’est pour l’instant notre plus gros challenge. 

Qu’est-ce-qui vous a aidé à mener à bien le projet ?

Sans tomber dans les clichés : la complémentarité de notre équipe nous a vraiment permis de mettre très rapidement en place de bonnes méthodes. C’est clé. Je suis conscient de la chance que l’on a eu de se trouver et de la force que c’est. Sinon, l’incubateur Paris-Dauphine évidemment, qui nous aide chaque jour avec beaucoup de bienveillance et nous apporte des compétences externes bien utiles. Sur l’aspect financier, le PIA (financé par la Mairie de Paris et le BPI) nous a été d’une grande aide lors de nos premiers développements. Et bien sûr, nos familles et amis sont d’un soutien incroyable depuis le début de l’aventure ainsi que toutes les rencontres que l’on a faites depuis que l’on s’est lancé.  

Quelles technologies utilisez-vous ?

Nous utilisons React native en front (l’intérêt majeur étant de pouvoir être présents à la fois sur iOS et Android). En back end, on est sur du Java. 

En quoi Billee est-il novateur ? Pourquoi allez-vous réussir ?

Billee répond à une vraie problématique des deux côtés, restaurateur et client. Notre appli se débarrasse d’une friction qui n’apporte pas de valeur (ni au restaurateur, ni au client qui veut juste partir après avoir déjeuné). C’est du pur Win-Win et c’est l’avenir (adieu portefeuilles et cartes) !
Nous avons énormément bossé sur l’UX du produit, afin de le rendre hyper intuitif ; pour l’instant nous concentrons toutes nos ressources dans le produit et l’expérience client. L’expérience tourne autour de la convivialité : l’idée est de pouvoir partager les différentes consommations avec ses amis, ce qui limite considérablement les engueulades au moment de l’addition ! *rires* Au final Billee ce n’est pas uniquement une commodité de paiement, mais une expérience en plus.
Nous allons réussir parce que nous collaborons de façon très saine au sein de l’équipe (et nous savons combien c’est rare et précieux !). Nous avons su créer un mélange de persévérance et d’agilité : « Sometimes wrong, never doubt ». Nous sommes aussi très bien accompagnés par de super mentors qui nous ouvrent beaucoup de portes. Nous restons sans cesse à l’écoute des retours de la part des utilisateurs mais aussi des restaurateurs. 

Depuis quand peut-on utiliser votre service ?

Depuis 2 semaines, c’est tout frais ! Nous avons commencé par faire un test fermé du produit sur 100 bêta testeurs. Aujourd’hui, l’application est disponible sur iOS et Android et nous allons équiper une dizaine de restaurants dans les semaines qui suivent. 

Avez-vous été inspirés par d’autres entreprises ?

Il y en a plein ! D’un point de vue produit, on a pas mal regardé ce qui se faisait (et surtout qui marchait) aux Etats-Unis sur ce thème : de nombreuses applis sortaient, et nous nous sommes bien inspirés de leurs méthodes (Tabbedout ou Allset).
D’une manière plus générale, je suis assez fasciné par Tencent en Chine qui vraiment révolutionné l’usage mobile (Wechat et Weibo). Amazon pour son audace !
Sinon, d’un point de vue plus opérationnel et en France ce que BAM et Theodo font en termes d’organisation lean m’impressionne beaucoup !

Billee est disponible en téléchargement gratuit sur l’Apple Store et sur Google Play. Follow Billee sur Facebook, Twitter et LinkedIn pour suivre de près l’évolution de cette belle startup ! 
Articles et jobs de reve
Technique

Lead Développeur .NET Core #AWS @Startup

Lyon, France

Vous connaissez tous les rouages de C# et êtes en quête d’un challenge tech ? Rejoignez l’équipe internationale de cette startup Lyonnaise.

CDI Start-up 38 à 48 k€

Retournez votre appareil