Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

L'Association Entourage

Interview avec Claire Duizabo, directrice communication de l’Association Entourage

15.04.2020

Les SDFs et sans-abris sont très visibles dans les espaces publics et ils sont encore plus présents dans les débats relatifs à la pauvreté et à l’exclusion. Les connaissances relatives à cette population s’améliorent mais elles sont encore peu diffusées et marquées par le caractère spectaculaire de certaines situations. 

La crise sanitaire du Covid-19 est un exemple parfait de ces situations. Les chiffres officiels de l’Insee datant de 2012 proviennent des associations qui doivent faire une estimation sur le nombre actuel dans l’hexagone.

Il y aurait environ 250.000 SDFs en France, dont 155.000 hébergés en centre d'hébergement et d’insertion. Ce n’est un secret pour personne, la précarité des personnes à la rue s’est encore aggravée avec le confinement, et leur solitude est encore plus criante. 

Les associations de lutte contre l’exclusion ont lancé des appels aux dons et à la mobilisation « en urgence » pour venir en aide aux sans-abri qui subissent de plein fouet les conséquences de la crise du coronavirus. 83% des SDFs disent ressentir du rejet de la part de leurs concitoyens. 

L’association Entourage créée il y a 4 ans est une de ces associations qui met tout en oeuvre pour lutter contre leur isolement et exclusion, maintenant plus que jamais.

Pour les aider, téléchargez l’application et lancez une action !

Interview avec Claire Duizabo, directrice communication de l’Association Entourage

En 3 mots, quelle est votre activité ?

L'association a été créée pour lutter contre l’isolement et la solitude des personnes qui n’ont pas de logement fixe ou vivent dans la rue au quotidien. Comme ils peuvent eux-même nous décrire, nous sommes “le réseau de ceux qui n’ont pas de réseau”.

Nous essayons de combattre ce sentiment de rejet pour ces personnes en détresse et d'incompréhension de la part des citoyens français. Beaucoup veulent aider mais ne savent pas comment.

Nous sommes la pour les accompagner et les outiller. Aller à la rencontre de ceux qui en ont besoin et de la bonne manière. Notre objectif est également l'éducation du citoyen pour qu’il ne soit plus démunis contre ceux qui sont démunis.

Informer, maintenir le lien social et garder le moral - ce sont les trois missions que se fixe l'association. Il faut savoir que 90% des SDFs ont un téléphone, dont 71% un smartphone avec accès à internet. C’est suite à ce constat que l’association a décidé de développer l’application.
 
  • La sensibilisation - Chacun d’entre nous peut tendre la main et solutionner l’isolement 
  • Les actions de solidarité - Avec la plateforme, les sans-abris peuvent prendre la parole notamment via la plateforme, elle devient un symbole d’”empowerment” pour eux et un outil facilitateur pour les citoyens
  • La remobilisation - Grâce au programme LinkedOut qui permet le retour à l’emploi pour les personnes en précarité  
 
Nous n’agissons pas seuls, Entourage c’est 15 salariés à temps plein, presque 40 personnes si on ajoute les volontaires et un comité de la rue pour voir quelles actions à mettre en place.

Entourage c’est maintenant 100.000 membres sur la plateforme et plus de 9.600 actions solidaires réalisées depuis sa création.
En 3 mots, quelle est votre activité ?

Qui ciblez-vous ?

Avec notre plateforme, nous touchons les associations, les citoyens et les personnes en situation de précarité (SDF et sans-abris).

Pour ceux qui ont du temps et qui ne peuvent pas proposer des actions de bénévolat régulièrement, nous sommes la solution parfaite ! L'idée est de donner du temps quand ils peuvent.

Selon vous, quels sont vos points forts ?

Entourage est la seule plateforme à destination des sans-abris, sur laquelle ils peuvent librement s’exprimer et pointer leurs besoins. Nous travaillons avec beaucoup d’associations pour ajouter des fonctionnalités à l’application.

​Notre manta : tout le monde peut aider à son niveau, et c’est ce qui fait le succès auprès de nos concitoyens.

 

Quelle situation pour les sans-abris en période de confinement ?

Le quotidien des personnes SDF est bouleversé. Des associations ont dû arrêter ou organiser différemment leurs missions à contrecoeur : elles manquent de personnel, de bénévoles et de matériel. L'aide est en train de se structurer, mais la situation d’isolement reste préoccupante. Les 10 premiers jours, les sdf n’avaient plus d'endroit pour faire leurs besoins par exemple. 

Ce qui est sûr, c’est que les bonnes volontés ne manquent pas, depuis une semaine, on assiste sur les réseaux sociaux à un énorme élan de solidarité, de personnes qui se sentent impuissantes dans le confinement.

Pire que tout, les personnes dans la rue n’ont pas été éduqué au Covid-19, même sur les informations basiques. Nous avons dû communiquer sur les gestes barrières et les symptômes liés au virus. 

A Paris, 3.600 sans abris ont été recensés au 31 janvier 2020. L'association a récemment lancé l'opération «Les bonnes ondes», permettant d'appeler les SDFs (71% disposent d'un téléphone portable).Il y a des groupes de 200 personnes qui se relaient et qui s'occupent de prendre de leurs nouvelles, chaque jour, pour être sûrs qu'ils ont bien compris la gravité de la situation.
Quelle situation pour les sans-abris en période de confinement ?

Quels sont vos challenges pour 2020 ?

Il y a clairement un avant et après Covid-19 ! Nous organisions beaucoup d'événements de convivialité mais ce n’est maintenant plus possible. Il a fallu s’adapter et digitaliser les événements. Le problème est que seuls les personnes placées en centre et connectées à Internet peuvent y accéder. 

L'objectif est d’apporter les réponses aux SDFs et arriver à être pertinent malgré la distance.
En plus de l'opération “les bonnes ondes”, nous avons organisé en 2019 un pilote de l'opération LinkedOut. Le but est de faciliter retour à l’emploi des SDFs. Sur un test de 15 candidats, plus de 100.000 CVs ont été partagés et 11 personnes ont réussis à trouver un travail en quelques semaines !

En 2020, nous allons lancer une autre promo avec 80 candidats en novembre. Notre programme permet également d’accompagner les entreprises pour la réinsertion professionnelle.

Construire plus de partenariats avec d’autres associations est sur la liste de cette année. Comme par exemple, La Cravate Solidaire, dont la mission est de collecter des vêtement pour les entretiens, s’occuper des prises de photo pour les CVs et de l’entraînement aux entretiens. 

Comment avez-vous connu Urban Linker ?

Grâce à leurs techniques commerciales efficaces - 1 mail toutes les 6 semaines environ depuis 2 ans !

3 mots pour décrire Urban Linker ?

  •  #recrutement
  • #tech
  • #dynamique
Articles et jobs de reve
Technique

DEVELOPPEUR FRONT VUE.JS CONFIRME

Paris, France

Société en forte croissance dans la Fintech avec une équipe jeune et dynamique recherche son développeur Front Vue.js

CDI Start-up 35 à 65 k€

Retournez votre appareil