Urban Linker
Vous cherchez un talent ? Choisir ce profil
Profil marketing - com
Profil marketing - com
Heros du marketing
Profil technique
Profil technique
Ninja du code
Profil creatif
Profil creatif
Creatif de l'espace
Profil commercial
Profil commercial
Champion des ventes
Tous profils
Tous profils
Identite secrete

L'évolution des femmes dans le numérique : où en sommes-nous ?

Quelle est la place des femmes dans le digital ?

25.06.2020

Il est estimé que 30% des postes dans le digital sont occupés par une femme en France en 2019. Mais la majeure partie des postes occupés sont qualifiés de «postes supports» : c’est-à-dire les ressources humaines, le marketing, la communication, l’administration, etc. Et oui, seulement 1 poste sur 3.
 
"Il faut plus de femmes dans le numérique, elles pensent les services et les besoins différemment", Céline Lazorthes, la fondatrice et dirigeante de Leetchi.com
Si les femmes entreprennent souvent en partant d’un besoin, d’un manque observé dans la vie quotidienne, les hommes, selon elle, s’appuient davantage sur des conjonctures opportunes de marchés.
"Ces deux façons d’entreprendre sont intéressantes et complémentaires !"

D’autres chiffres peu flatteurs ?

  
  • Seules 15% des femmes occupent des postes de techniciens d’études ou de développement informatique
  • Moins d’un entrepreneur sur dix est une femme
  • 6% des devs seulement
  • 11% des femmes évoluent dans le secteur de la cybersécurité

Ce n’est pas nouveau ?

Historiquement parlant si ! Jusqu’aux années 60-70, quelques femmes ont marqué l’histoire du numérique - même si personne (ou peu) ne s’en souvient.
      
  • Ada Lovelace en 1843 invente le code et le premier algorithme de l’histoire, soit bien avant l’invention de l’ordinateur moderne (de rien M. Turing !)
  • Dr. Grace Hopper en 1953 (alias “mère des ordinateurs”) donne naissance aux langages de programmation et logiciels informatiques. C’est aussi à elle qu’on doit le terme “bug”.
  • Hedy Lamarr invente la technologie sans fil (naissance du Wi-Fi) durant la Seconde Guerre Mondiale
   
Le fait est là : les femmes ont très tôt joué un rôle décisif dans le secteur numérique. Elles étaient encore très présentes dans les études d’informatique jusque dans les années 1970-80. Ce qu’il s’est-il passé ? On le sait, la société a inculqué dans l’esprit d’une génération des stéréotypes qui ont créé des orientations prédéfinies.
 
C’est à cause de la méconnaissance des métiers du numériques et la perception que la gente féminine peut avoir des métiers tech et web que le blocage persiste. Mais depuis quelques années, des collectifs, associations ou encore fondation font la promotion du secteur. Les communautés et les actions se multiplient pour pouvoir éduquer et mais également orienter les françaises en reconversion.

Des objectifs communs pour tous les acteurs

    
  • Accompagner le « passage à l’échelle » des actions déjà engagées pour combattre les stéréotypes et encourager les filles à faire carrière dans les métiers du numérique.
  • Sensibiliser massivement le grand public, les organisations publiques et privées, les entreprises les pouvoir publics, les acteurs de la formation et de l’enseignement.
  • C’est l’éducation des jeunes plus que l’éducation des entreprises qu’il faut privilégier aujourd’hui !
   

Ce qui est mis en place actuellement (pour n’en citer que quelques-uns) :

    
  • Le projet du collectif Femmes@Numérique poussé par le gouvernement : Créée en juin 2018 sous l’égide de la Fondation de France, cette initiative est portée par 6 associations fondatrices. Elle associe un collectif de plus d’une cinquantaine d’associations et bénéficie de l’appui d’une quarantaine d’entreprises sensibilisées à l’inclusion des femmes dans le numérique.
  • Girlz in Web : Créée en 2009, c’est une des première association française apparue et réseau féminin pour la promotion des emplois dans le numérique et les nouvelles technologies. Girlz In Web organise des évènements mensuels stimulants et bénéficie d’un réseau de plus de 2 000 intervenants. 
  • La Journée de la Femme Digitale (JFD) : Elle rassemble à Paris depuis 2013 les femmes actives du domaine du numérique chaque année en France et en Afrique qui permet d’encourager les femmes à entreprendre dans le monde du digital.
  • Le programme Femmes du Numérique de la Syntec : Créé en juillet 2011 et présidé par Katya Layné, le programme profite de sa position auprès de toutes les entreprises adhérentes à la convention pour sa mission d’évangélisation du marché et animer le réseau des femmes dans le secteur.
   

Focus sur la région Rhône-Alpes avec la Fondation LDigital

Première fondation régionale en faveur de la mixité dans le numérique
Nous avons rencontré Agathe Forzy, co-fondatrice de la fondation créée en 2016 qui nous a expliqué en détail les actions menées en interne et les résultats à date.
 
Comme Urban Linker est très implanté dans la région Rhône-Alpes, nous avons décidé de rejoindre leur réseau de partenaires pour pouvoir nous aussi relayer l’évangélisation auprès des femmes sur les métiers du numérique.
 
LDigital, c’est plus de 200 bénévoles actives et qui interviennent sur des supports aussi variés que des événements, témoignages, webinars, formations, du contenu sur les réseaux sociaux et des podcasts. Pour aller plus loin, elles proposent un accompagnement en direct sur l’orientation vers les métiers du numérique et se reposent sur plus de 100 partenaires pour relayer les informations. Le plus important pour elles, c’est l’envie de transmettre !
 
“Seulement 25% de femmes occupent un poste dans le numérique en région Auvergne Rhône-Alpes, alors que de nombreuses opportunités existent ».
 
La Fondation LDigital s’articule autour de 3 commissions principales :
    
  • Accompagnement pour pas moins de 1.600 femmes en reconversion professionnelle  en 2019, et l’accueil en 2020 à la Maison LDigital pour les recevoir en physique, avec les appuis notamment de Orange, Pôle Emploi ou la Direccte Auvergne Rhône Alpes.
  • Education pour sensibiliser les jeunes aux métiers et débouchés du numérique, avec l’animation d’ateliers de code auprès des collégiens grâce aux étudiants des écoles partenaires et des témoignages de professionnelles auprès des lycéens. A ce jour plus de 6 000 jeunes déjà sensibilisés.
  • Action Mixité entreprises pour garantir encourager une parité en interne pour les postes numériques
 

Les objectifs sur les prochains mois ?

   
  • Déployer le programme accompagnement des femmes en reconversion vers les métiers du numérique, organiser des évènements On line et Off line pour toujours plus de mixité dans le numérique.
  • La mixité en entreprise est déjà bien acceptée, le problème est plus au niveau de la pénurie de candidats : plus de 38% ont renoncé à la parité pour faute de candidatures sur ces postes.
  • Un autre pilier très attendu va s’ajouter en septembre par Anne-Sophie Ourion sur le thème de l'entrepreneuriat.

   

Les disparités sont encore bien présentes, mais beaucoup d’actions sont mises en place et la phase d’évangélisation continue. L’intégration dès le plus jeune âge sur la connaissance des métiers du numérique et leur débouchés joue un rôle clé pour équilibrer le marché.
 
Articles et jobs de reve
29.07.2020
Technique

Développeur fullstack PHP #Laravel #ReactJS @Agence (H/F)

Lyon, France

Vous aimez le multi-projet tant qu’ils sont beaux et diversifiés ? C’est ce que vous promet cette agence Lyonnaise !

CDI Agency 28 à 35 k€

Retournez votre appareil