Nous avions fait un état des lieux fin 2015 à travers une infographie, rappelant la qualité des formations, ingénieures et commerciales présentent sur place. On voit même se développer des écoles spécialisées sur le digital & les nouveaux métiers qui en découlent. On pense ainsi à Digital Campus, ou encore LDLC qui lance leur formation entrepreneuriales dans le digital, proposant des méthodologies innovantes ainsi que des infrastructures à la pointe.  
 
La richesse de Lyon se retrouve aussi dans la faculté à accompagner ses entrepreneurs. En travaillant son attractivité et son dynamisme, la ville de Lyon met en place des actions pertinentes pour pousser les entrepreneurs et les accompagner à grandir. Only Lyon, via ses différents partenaires fondateurs contribue vivement au rayonnement de la ville. On voit également beaucoup d’incubateurs et accélérateurs de start-up proposant des programmes pour les entrepreneurs : 1kubator, Boost in Lyon, Axeleo, par exemple.
 
Au delà de ces institutions, de nombreuses actions associatives sont mises en place pour booster l’activité digitale. Cela se traduit par des meetups, événements et workshops participatifs qui permettent aux entrepreneurs d’échanger, se construire un réseau et trouver des partenaires. La Cuisine du Web organise chaque année le Blend Web Mix, et vient de lancer la Tour du Web, permettant aux acteurs du web de se regrouper.  Le Clust’r Numérique en Rhône Alpes est la deuxième communauté derrière Paris et au delà du réseau propose aux start-up des concours de pitch par exemple.
 
Pour finir, des success stories participent largement au dynamisme et l’attractivité de Lyon. Digischool lève cette année 14 millions d’euros et s’attaque à l’international, Obiz, intègre les 50 permiers e-commerçant, ou encore des acteurs plus historiques tels que LDLC (5e du classement e-commerçant). Des entreprises parisiennes décident même de venir y installer leur pôle digital.