Urban Linker
Seeking new talents ? Choose this profile
Marketing profile
Marketing profile
Marketing hero
Technical profile
Technical profile
Code ninja
Creative profile
Creative profile
Creative from Mars
Sales profile
Sales profile
Sales champion
All profiles
All profiles
Secret identity

How to Interview a Tech without advanced Tech knowledges ?

05.11.2018

Se mettre d’accord et comprendre son besoin
 
Avant tout, il va falloir faire un point avec vos équipes afin de bien se mettre d’accord sur le besoin. Ce point vous sera bénéfique car vous serez aligné avec les membres de vos équipes sur la recherche ce qui évitera de potentiels points de discorde: les missions, la roadmap, la place hiérarchique, le salaire etc. Quel est le profil recherché ? quelle séniorité ? quelles compétences ? Quels sont les points clés ? Les plus ? etc.
 
Il est important que vous ayez bien défini le process d’embauche en amont . Il doit être idéalement court et rapide. Calibrez-bien avec vos collègues ces points : Qui rencontre le candidat ? Combien de tour d’entretien le candidat doit faire ? Allez-vous faire un test technique ? Qui est décisionnaire sur l’embauche ? etc.

Bien connaître la stack en place dans son entreprise
Faites un point avec vos équipes techniques et essayez de comprendre quelle techno correspond à quoi dans les grandes lignes. L’idée est que vous connaissiez la théorie sans comprendre toute la dimension technique. Par exemple : Javascript est utilisé pour le frontend (ou le backend) de votre application, Jenkins pour l’intégration continue etc. Ce point va vous servir de repaire pendant l’entretien. La conversation aura beaucoup plus de sens pour vous.

S’intéresser au parcours du candidat
 
Ce point peut paraitre banal mais c’est en vous intéressant au parcours du candidat que vous réussirez le mieux à le comprendre personnellement et professionnellement. Demandez-lui de vous raconter son parcours de manière chronologique de façon à mieux suivre son évolution et ses réflexions. Attardez-vous sur ses choix professionnels comme techniques afin d’avoir une meilleure idée de sa façon d’aborder une problématique. Par expérience, les profils qui arrivent le mieux à vulgariser leur métier, sont souvent les plus pertinents. 
 
Lui demander de s’auto-évaluer sur les aspects techniques
 
Demandez à votre candidat de s’auto-évaluer sur la stack qu’il maîtrise puis sur celle que vous avez en place en interne. Déterminez une échelle sur 10 en précisant bien que 0 est un niveau nul et 10 expert. Même si cette note reste subjective, elle vous permettra de bien cerner la personne. Cela vous permettra également d’appréhender son futur rôle/ poste au sein de vos équipes. Vous pourrez juger de son autonomie sur votre stack et donc sa capacité à prendre les sujets en main sur le cours terme. Par expérience, même les profils seniors ne se donnent pas 10/10 car il est difficile et rare de maîtriser une techno dans son ensemble.
 
Lui demander de vous montrer une application (web ou mobile) qu’il a développé
 
Afin d’imager les propos du candidat, demandez-lui de vous présenter une application (web ou mobile) qu’il a développé. Posez-lui des questions sur ce qu’il a fait et les défis qu’il a rencontré. Si le profil en face de vous est backend, il aura plus de difficulté à rendre ses propos plus concrets mais pourra vous orienter sur les résultats générés. 
 
Poser des questions
Lorsque l’on fait un entretien technique alors qu’on ne l’est pas, on est parfois un peu perturbé car on ne comprend pas tous les termes évoqués par l’interlocuteur. Vous ne comprenez pas les propos du candidat ? Ne restez pas avec un gros doute et posez-lui des questions. Pourquoi ? La personne en face de vous va très probablement s’en rendre compte. Si c’est le cas, vous serez décrédibilisé à ses yeux. De plus, la personne pourrait prendre votre passivité pour un manque d’intérêt et pourrait en être frustrée. Il ne faut pas avoir peur ou honte. Vous n’êtes pas développeur, il est normal que vous ne saisissiez pas tout. En lui posant des questions, vous montrerez de l’intérêt à son profil mais aussi à son métier. Cet échange créera un lien entre vous. Par ailleurs, ces informations pourraient vous être vraiment utile pour la suite. Soyez donc curieux et intéressez-vous.

3. Si des doutes persistent

Prise de référence d’un ancien N+1

Ce réflexe devrait être systématique. Lorsque c’est possible et seulement avec l’accord du candidat, vous pouvez contacter un ancien N+1 ou N+2 (de préférence un profil technique) afin de valider son profil. C’est un bon moyen de s’assurer de la véracité des propos du candidat. Lors de cette prise de référence, posez des questions sur son niveau technique, son autonomie mais surtout sa capacité à interagir avec son entourage. Mais n’oubliez pas de prendre ce témoignage avec des pincettes. En effet, la personne avec qui vous échangez n’est pas forcément neutre. L’idéal serait d’avoir 2 références de deux expériences précédentes pour vérifier que les avis sont similaires.


Solliciter ses équipes ou ses amis qui ont un profil technique

La meilleure personne pour évaluer un profil lors d’un entretien tech reste un tech. Faites l’entretien avec un membre de vos équipes ou un ami avec un profil technique. Ces personnes seront d’une aide précieuse car elles sauront comprendre mais surtout challenger le candidat sur ses dires. Si vous n’avez pas la possibilité de faire un entretien avec un profil tech et que vous collaborez avec un cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers techniques, sollicitez-le. En effet, les chasseurs de tête connaissent le marché sur le bout des doigts et pourront vous aiguiller.
Webzine articles and dream jobs
Technique

Développeur PHP Symfony @Paris

Paris, France

Rejoins l'équipe parisienne en tant que développeur Symfony expérimenté!

CDI SME à k€

Turn your tablet